home / Hesse rhenane

Hesse rhenane

La nature – Hesse rhénane & Wonnegau

 

Hesse rhénane – région vinicole 
La Hesse rhénane est la plus vaste des 13 régions vinicoles allemandes (Anbaugebiete) pour la production de vins de qualité (QbA et Prädikatswein) avec ses 26 444 hectares (65 340 acres) cultivés en 2008. [1][2] 
Portant le nom de la région traditionnelle La Hesse rhénane, elle se trouve sur la rive gauche du Rhin entre Worms et Bingen dans l’État fédéré de Rhénanie-Palatinat. 
Malgré son nom historique la région ne fait plus partie de l’État fédéré de Hesse et ce depuis la fin de la Deuxième guerre mondiale. 
Plusieurs tentatives sans succès ont été faites pour la réunion officielle des anciennes régions vinicoles de Mayence de l’État de Hesse pendant la période de l’après-guerre.
La Hesse rhénane produit surtout du vin blanc de différents cépages, en particulier Müller-Thurgau (4.320 ha), Riesling (3.769 ha) et Silvaner (2.467 ha), et elle est la plus connue comme le pays de Liebfraumilch, bien qu’on produise aussi certains Rieslings sous-estimés auparavant, dans un style sec toujours plus puissant. 
La région vinicole est membre de Great Wine Capitals Global Network.


Géographie

 

Le Rhin délimite la frontière est et nord de la région, avec la rivière Nahe à l’ouest et les Montagnes Haardt au sud.
La région vinicole Palatinat est située au sud, Rheingau est située au nord au-delà du Rhin, et la région vinicole Nahe – à l’ouest. Connue comme « la terre des mille collines », sur la surface du terrain vallonné se forment des ondes de vignobles mélangés avec des vergers et d’autres cultures.  Les plus grandes villes sont : Mayence, Worms, Bingen, Alzey, Nieder-Olm et Ingelheim.
En général les meilleurs vins sont des régions qui sont plus proches du Rhin, où le sol donne des saveurs plus complexes.
La zone la plus connue pour les vins blancs c’est l’ainsi-dite Terrasse du Rhin (Rheinterasse; parfois appelée aussi le Front du Rhin, Rheinfront) entre Oppenheim et Nackenheim, qui en soi est plus grande de toute la région Rheingau.
Une partie de la Terrasse du Rhin, entre Nackenheim et Nierstein est connue aussi comme la Pente rouge (Roter Hang) à cause de la présence d’ardoise rouge. [3] La zone principale des vins rouges est près d’Ingelheim, dans la partie nord de la région, opposée à Rheingau.


Histoire

 

On cultivait des vignes dans la région encore à l’époque romaine et la viticulture a été encouragée par Charlemagne.
Quand pour la première fois en 1435 les propriétaires de Stadecken-Elsheim, les Comptes de Katzenelnbogen, cultivent le Riesling, ils appelèrent le vin de cette partie de leur compté le Vin de Gau. 
Au Congrès de Vienne de 1814/15 la Hesse rhénane a été attribuée à Louis I, Grand-Duc de Hesse, comme une compensation pour la perte des territoires de Westphalie.  Par conséquent il changea son titre en « Grand-Duc de Hesse et du Rhin » et ainsi le nom de la région a été créé.  
Liebfrauenmilch reçoit son nom de Liebfrauenkirche (l’église de Notre Dame) à Worms, et c’est aussi le nom d’un vignoble bon et fameux. Plus tard, Liebfrauenmilch est utilisé comme le nom d’un vin demi-sec produit dans plusieurs régions allemandes et devient la cause principale pour la réputation compromise des vins allemands sur le marché d’exportation.  
La marque la plus fameuse de Liebfraumilch, avant le changement de leur classification, était Blue Nun, créée en 1921. De nos jours aucun producteur orienté vers la qualité à Hesse rhénane n’oserait produire Liebfrauenmilch de peur de perdre sa réputation.

Created by: StudioKA3.com | WebArtGraphic.com CMS: FlexCont
Back To Top